Menu

Atelier en mixité choisie

Le premier mecredi du mois / Le troisième mardi du mois / De 18h à 22h / Atelier La Petite Rennes, 42 rue des munitionnettes

Le premier mercredi du mois, la nocturne est consacrée à un atelier de mécanique en mixité choisie, intitulé « La Cyclique » et encadré par nos bénévoles.

La Cyclique, qu’est-ce que c’est ?

La Cyclique, c’est une permanence pour les femmes et minorités de genre*, organisée tous les premier mercredis du mois et les troisièmes mardis du mois à l’atelier de La Petite Rennes.

Cette permanence n’a pas vocation à se substituer aux permanences mixtes, mais bien à donner confiance aux femmes et autres personnes pouvant subir des oppressions liées à leur identité de genre. L’objectif, c’est qu’elles se sentent ensuite à l’aise pour aller dans les espaces en mixité.

Pour les hommes cisgenres, rien ne change : les autres permanences de la semaine sont toujours là !

Pourquoi un espace en mixité choisie ?

Les hommes, les femmes et les personnes s’identifiant différemment ne sont pas égales face à la mécanique en général. La mécanique vélo n’échappe pas à cette logique. Même s’ils n’ont jamais fait de mécanique vélo en entrant, les hommes cis sont amenés plus facilement à manier des outils. Les femmes et d’autres personnes à l’inverse, étant moins habituées à manier des outils, sont généralement moins à l’aise pour bricoler. La Cyclique de La Petite Rennes est là pour rééquilibrer tout ça.

(Bien sûr, il existe des exceptions à ces tendances générales, puisque certaines personnes combattent déjà ces stéréotypes !)

Pourquoi organiser une Cyclique à La Petite Rennes ?

Des bénévoles de la Petite Rennes se questionnent sur les dominations qui peuvent se jouer dans les ateliers, autant entre bénévoles et adhérent-e-s, qu’entre adhérent-e-s. La Petite Rennes n’est pas seule ! D’autres ateliers en France y réfléchissent. Plusieurs d’entre eux ont créé des permanences en mixité choisie (à Grenoble, Paris, Lyon, Toulouse…) ou des ateliers dédiés (Saint-Etienne).

* personnes s’auto-identifiant autrement que comme un homme cisgenre. « Cis » vient du latin « du même côté », antonyme de « trans ». « Cisgenre » se réfère donc à une personne dont le genre est en adéquation avec le rôle social attendu (comportement, choix professionnels et personnels de vie, sexualité, etc.) en fonction de son assignation de sexe à la naissance.


à venir

Assemblée générale

Samedi 22 juin

Les Ateliers Mobiles

Toutes les semaines

La Maison du Vélo Mobile

Prochaines dates